Questions clés

Au moment de la retraite, le participant reçoit du régime une rente correspondant à 2% du salaire indexé pour chacune des années reconnues par le régime.

Les cotisations au RRI sont versées par l’employeur et sont déductibles d’impôt. Lorsque le RRI est établi pour un propriétaire d’entreprise au Québec, l’employeur n’a aucune obligation de cotiser au RRI.

Qu'est-ce qu'un RRI?

Un RRI est un régime de retraite à prestations déterminées pour un seul participant (ou 2 si le conjoint est inclus) enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada qui permet d’accumuler plus d’actif à l’abri de l’impôt que le REER.

  • sont âgés entre 40 et 71 ans; et

  • reçoivent des revenus d’emploi T4 de la compagnie (les dividendes ne comptent pas).

À qui s'adresse le RRI?

Le RRI s’adresse aux propriétaires d’entreprise et professionnels incorporés qui :

  • Cotisations plus élevées permises dans le RRI que dans le REER chaque année

  • Possibilité de cotisation additionnelle pour couvrir le déficit actuariel initial résultant du rachat de service passé

  • Cotisations versées par l’employeur (évite les taxes salariales)

  • Cotisations et frais déductibles d’impôts pour l’employeur

  • Possibilité de cotisations additionnelles au RRI suite à des mauvais rendements

  • Protection contre les créanciers

Les avantages du RRI

Dans un contexte de planification de retraite, le RRI est un véhicule souvent méconnu et largement supérieur au REER, lorsque bien utilisé.

Veuillez prendre note que les cotisations présentées ci-dessous représentent celles pour le service courant seulement; elles n’incluent pas les cotisations additionnelles possible pour couvrir le déficit actuariel, s’il y a lieu.

Les cotisations maximales

Ci-dessous se trouve un tableau offrant une comparaison directe des cotisations maximales du RRI à celles du REER en 2020.

Tableau FR.png